Site officiel de la Mairie de Saint Martial

Le Mont Gerbier de Jonc

Le Gerbier de Jonc est un suc phonolithique datant d’environ 7 millions d’années. Sa lave, la phonolite, est une roche volcanique acide qui émet un son particulier quand on la frappe.

Le Mont Gerbier de Jonc, source de la Loire, est à 8 km du bourg principal, avec la ferme mémoire de Bourtatier (mémoire du monde rural, voyage dans le temps et l’espace de la montagne ardéchoise).

Le Mont Gerbier de Jonc

Ascension du Mont Gerbier de Jonc

L’ascension du Mont Gerbier de Jonc, balisée et gratuite, vous permet, après 30 minutes de montée, d’admirer un panorama à 360°.
Par temps bien dégagé, vous pourrez apercevoir la blancheur du Mont Blanc.

Sentier Découverte des Sources de La Loire

En Juillet / Août, vous pouvez opter pour une balade guidée de 3 km sur un sentier balisé, où vous découvrirez les sources de La Loire.

Tous les jours, 3 départs sont assurés avec un guide du Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise :

  • Départ à 11h00
  • Départ à 14h00
  • Départ à 16h30

Tarif : 2 € / adulte et 1 € / enfant.

En hiver

En hiver, l’enneigement est assez important à Saint-Martial.

Sur le site du Gerbier de Jonc (1551 mètres), vous pourrez ainsi pratiquer les activités suivantes :

  • Ski de randonnée et de découverte,
  • Ski de fond,
  • Ski alpin.

Le Mont Gerbier de Jonc sous la neige

Aménagement du mont Gerbier-de-Jonc


 

Le Département de l’Ardèche a décidé d’engager un vaste projet de réhabilitation du mont Gerbier de Jonc, dans le cadre de sa politique espaces naturels sensibles (ENS).

Samedi 24 juin 2017, Hervé Saulignac, président du Département de l’Ardèche et Bernadette Roche, conseillère départementale déléguée à la ruralité et à la forêt, présidente du Syndicat mixte de la montagne ardéchoise ont inauguré la stèle dédiée à la Résistance, la Maison de site du Gerbier-de-Jonc
et le projet intégré au 1% artistique.
La maison de site marque le point final du chantier d’aménagement du site du Mont Gerbier-de-Jonc, initié par le Département en 2003 dans le cadre de sa politique dédiée aux Espaces naturels sensibles. Un projet de longue haleine pour améliorer l’accueil des visiteurs tout en mettant en valeur ce patrimoine naturel ardéchois, que le Département proposera à l’inscription des Grands sites de France.

Mise en valeur du site

Sommet emblématique, source de la Loire, le Mont Gerbier de Jonc est, avec le site des Gorges de l’Ardèche, un des deux sites de notoriété nationale, voire européenne du département.

Promenade, sécurisation de la circulation des piétons, aménagement des parkings, mise en harmonie du marché forain et surtout, ouverture de la Maison de site… Le Gerbier peut désormais accueillir dignement les 400 000 visiteurs et plus, qui viennent chaque année, admirer ce suc volcanique classé au patrimoine national depuis 1933.

Premier chalet de promotion du tourisme ardéchois au début XXe siècle, le bâtiment du Tourning club de France a retrouvé son aspect originel en devenant une vraie maison de site, à la fois lieu d’exposition et espace de promotion du département. La scénographie intérieure est organisée autour des 3 thèmes emblématiques : les sources de la Loire et le fleuve ; la géologie et le volcanisme ; les paysages et les espace naturels.

Le 1% artistique

Le projet du 1% artistique ( 1% du coût de construction est réservé à la commande ou l’acquisition d’une œuvre d’art) a été confié à l’artiste Olivier Leroi. L’artiste a axé sa recherche sur le fleuve et son parcours, à travers un film, 22 photographies prises tous les 50 km (Thibaut Cuisset, le photographe sollicité pour ce travail est décédé il y a quelques semaine…cette exposition est aussi un hommage) et plusieurs petites plaques émaillées posées près des sources… A savoir : cette œuvre est intégrée au projet du Parc naturel des monts d’Ardèche (PNR) « Le partage des eaux » qui sera inauguré le 7 juillet prochain.

Le coût

Le coût prévisionnel du projet s’élève à 3,2 M€.
Financement :

  • Département de l’Ardèche
  • Europe (contrat interrégional de massif « Massif central »)
  • Etat (Fonds national d’aménagement et de développement du territoire)
  • Région Rhône-Alpes

Les travaux

  • Une plate-forme d’accueil du public : sécurisation de la circulation piétonne, redimensionnement du stationnement sur des espaces engazonnés, installation de belvédères le long de la route (côté ferme de la Loire), assainissement par la pose d’un collecteur d’eaux pluviales…
  • Une maison de site : premier chalet de promotion du tourisme ardéchois au début du XXe siècle, le bâtiment du Touring club de France retrouve son aspect originel. Il bénéficie d’aménagements destinés à limiter les consommations énergétiques. Maison de site, il héberge des expositions et une salle pédagogique.
  • Un marché forain pérennisé : cet élément d’attractivité du site a pu être pérennisé. Le nombre de commerçants est limité, à terme, à douze.